L’histoire de notre société cinématographique

La Société Cinématographique Lyre est une société familiale qui a été fondée en 1952 par Alberto Barsanti. Elle se donne pour mission de préserver et de faire connaître aux nouvelles générations des films du patrimoine cinématographique européen, et tout particulièrement italien et français.

Notre mission : faire connaître le cinéma européen

Hier...

Lorsque Alberto Barsanti arrive d’Italie après la Seconde Guerre Mondiale pour assister le Directeur du Théâtre du Vieux Colombier à Paris, il emporte dans ses bagages une grande culture classique, un goût affiché pour le cinéma et l’art en général, son profond amour de l’Italie et toute sa créativité. Au moment où il rencontre Jean Renoir et collabore bénévolement au CARROSSE D’OR, Alberto Barsanti décide de créer la Société Cinématographique Lyre pour participer à des coproductions avec l’Italie. A partir de 1952, la Société Cinématographique Lyre se dédie à faire connaître le cinéma européen, et notamment le cinéma italien en France.

A ce titre, la Société Cinématographique Lyre a soutenu activement des réalisateurs ou scénaristes en tout début de carrière ou méconnus tels que Michelangelo Antonioni, Pier Paolo Pasolini ou Mauro Bolognini côté italien, ou Henri Colpi et Bertrand Tavernier en France. Son nom est associé à bon nombre de coproductions avant-gardistes du cinéma européen des années 1960 comme L’AVVENTURA (Grand Prix du Jury au Festival de Cannes en 1960), LE BEL ANTONIO (Voile d’Or au Festival de Locarno en 1960), MAIN BASSE SUR LA VILLE (Lion d’Or au Festival de Venise en 1963), LA VIACCIA (en compétition au Festival de Cannes en 1961), LES FEMMES DES AUTRES (Prix FIPRESCI au Festival de Berlin en 1963), LE TERRORISTE (Prix de la Critique Italienne au Festival de Venise 1965) ou encore UNE AUSSI LONGUE ABSENCE (Palme d’Or au Festival de Cannes en 1961).

Dans les années 1970, la Société Cinématographique Lyre a distribué de nombreux films italiens (classiques ou films de genre) en salles en France.

A la fin des années 1980, elle a doublé de nombreuses œuvres mythique du catalogue RKO (BRINGING UP BABY, SYLVIA SCARLETT, BACK TO BATAAM…) ainsi que de nombreuses œuvres des catalogues de divers distributeurs américains, dont CBS Fox et CIC Vidéo.

Au décès d’Alberto Barsanti en décembre 1987, son épouse, Maria Barsanti, a repris la Société Cinématographique Lyre. Avec l’évolution des marchés, Maria Barsanti a profité de l’essor de la télévision puis de celui du DVD pour recentrer ses activités sur ces deux formes d’exploitation auprès des principales chaînes et éditeurs francophones.

Notre mission : faire connaître le cinéma européen

Et aujourd’hui…

Aujourd’hui, c’ est leur fille, Patricia Barsanti, qui continue avec enthousiasme la mission que la Société Cinématographique Lyre s’est donnée il y a plus de 65 ans : faire voir, revoir et surtout vivre les films, classiques ou méconnus, des catalogues qu’elle gère.

Avec le souci de suivre l’évolution vers de nouveaux marchés, de préserver et restaurer les films de son catalogue, de soutenir, ou coproduire, des documentaires sur l’histoire du cinéma européen, et de continuer à encourager le travail des réalisateurs et scénaristes de demain.


Contactez la Société Cinématographique Lyre pour en savoir plus sur les films de son catalogue !

Top